Journées d'études Joseph Dufour
7 - 8 - 9 Mai 2009
  Joseph Dufour Symposium
May 7 - 8 - 9  2009

Sous l’égide de l’Office de Tourisme de Tramayes (Saône et Loire, Bourgogne du sud), le Centre de documentation Joseph Dufour, en partenariat avec le Musée du Papier peint de Rixheim, a organisé au printemps 2009 des journées d’étude consacrées à ce créateur de papier peint du XIXème siècle (1754-1827), qui est né à Tramayes et a travaillé à Lyon, à Mâcon (entre 1797 et 1805) puis à Paris.

Cette manifestation s’est inscrite dans un travail continu sur Joseph Dufour qui a débuté il y a 10 ans et s’est manifesté pour la première fois par une exposition durant l’été 2000 . Cette exposition ayant suscité la collecte d’un nombre important de documents d’archives sur Joseph Dufour et de recherches sur le papier peint, la réalisation de reproductions photographiques et de documents vidéo, ainsi que la découverte d’un certain nombre de papiers peints panoramiques dans la région, il a semblé utile de créer, dès 2002, un Centre de documentation pour continuer à engranger des informations et les mettre à la disposition du public. L’indexation des documents a été informatisée dans la perspective d’une mise en ligne sur internet du fonds documentaire. Faute de moyens financiers, cet objectif n’est pas encore atteint. Un site internet a été créé en 2002.

Le Centre s’est donné pour objectif de faire connaître l’œuvre de Joseph Dufour et, plus généralement, d’informer sur cette technique si particulière du papier imprimé à la planche. Joseph Dufour est en effet l’un des manufacturiers qui a porté à un niveau d’excellence cette forme d’art décoratif. Le Centre répond aux demandes d’informations qui lui sont faites, assure la veille documentaire dans le domaine du papier peint et continue à rechercher des papiers anciens non encore inventoriés. Il bénéficie depuis sa création de l’aide du Musée du Papier Peint de Rixheim. Sans cette aide et la garantie scientifique qu’elle représente, nous n’aurions pu envisager une telle manifestation.

Les Journées d’étude Joseph Dufour qui se sont donc tenues les 6, 7 et 8 mai 2009 ont proposé aux participants dix-neuf communications réparties sur trois demi-journées, à Tramayes puis à l’ENSAM de Cluny, suivies d’un voyage d’étude d’une journée.
Les communications faites par les meilleurs spécialistes internationaux ont permis de faire le point sur les connaissances actuelles concernant Joseph Dufour. Outre les éléments biographiques récemment découverts, ses apprentissages, les débuts de sa vie professionnelle à Lyon, puis à Mâcon et enfin à Paris ainsi que son implication forte dans les événements révolutionnaires à Lyon ont été envisagés d’un point de vue historique. La place des productions de la Manufacture Dufour aussi bien en Angleterre qu’en Allemagne ou en Suède, la présence des œuvres de Joseph Dufour dans les collections françaises au Musée des Arts Décoratifs à Paris, à la Bibliothèque Forney ou au Musée du Papier Peint de Rixheim ont été ensuite présentées. Mais c’est surtout ce que l’étude de ces collections, l’étude des archives et des catalogues de vente aujourd’hui, le répertoire et l’analyse des papiers peints anciens encore en place apportent à la connaissance de l’œuvre de Joseph Dufour, à celle du marché du papier peint à son époque et du fonctionnement des manufactures qui a retenu l’attention.



D’autres communications ont porté sur les références socio-ethnographiques ou littéraires des papiers peints panoramiques ainsi que sur l’inscription de cet élément de décoration des intérieurs dans l’histoire des idées et des mentalités et de leur transformation à la charnière du 18ème et du 19ème siècle. Les dernières interventions ont porté sur la technique de fabrication des papiers peints, leur conservation et leur restauration ainsi que sur des exemples aujourd’hui de reproduction « à l’ancienne » de motifs de papier peint, en retrouvant les techniques utilisées au tout début du 19ème siècle.
 
La journée de voyage d’étude qui a suivi a conduit les participants dans trois demeures privées pour montrer trois exemples de papier peint panoramique in situ. La journée se terminant au Musée des Ursulines à Mâcon pour l’exposition d’un bel exemplaire des Sauvages de la mer Pacifique fabriqué à Mâcon en 1804 par la Manufacture Dufour Frères, et récemment sorti des réserves du Musée, à l’occasion du colloque.


 
 
Under the auspices of the Tramayes Tourist Office (in Saône et Loire, southern Burgundy) and in collaboration with the Rixheim Wallpaper Museum, the Joseph Dufour Information Centre, will be organising a symposium for spring 2009 on this 18th century (1754-1827) wallpaper designer who was born in Tramayes and worked in Lyon, Mâcon (between 1797 and 1804) and then later in Paris.

 

This event comes at the end of the 10 years of work on Joseph Dufour, made public for the first time on the occasion of an exhibition held in 2000. Since this exhibition required the compilation of a large number of documents concerning Joseph Dufour, involved research into wallpaper, reproduction of photos and the making of a video, and led to the discovery of a number of panoramic wallpapers in the area, it seemed the obvious thing to do was to create an information centre in 2002 in order to continue compiling information and make this available to the public. The cataloguing of the documents was computerised with the view to putting the resource centre on line. Due to lack of funds, this objective has not yet been met. A website was created in 2002.

The aim of the centre is, specifically, for Joseph Dufour's work to be known and, more generally, to give information about this particular technique of block printing wallpaper. Joseph Dufour was one of the manufacturers who perfected this decorative art form. The centre provides information requested, plays the role of documentary watchdog and continues its search for un-catalogued old wallpapers. Since the day of its creation it has received help from the Wallpaper Museum in Rixheim. Without their help and the scientific guarantees that they represent, we could never have envisaged such an event.

The symposium that we are planning and which we hope to give an international slant, would allow us to collate the disjointed, scattered knowledge concerning the work of our manufacturer and to publish the results. By bringing specialists and amateurs together, we hope, further to recent discoveries, to exchange information concerning sources, archives and collections. Such exchanges would help us sort out a number of pending questions, among which are (and this is by far from an exhaustive list): Dufour's origins, the local context, Charvet's and Mader's roles, manufacturing and production details. We would also like to review the place of the creator and his works in their historical and cultural context and talk about problems of restoration and conservation that can arise.

This is indeed an ambitious project which, to be carried out correctly, requires funding and help from various bodies: local government, associations, museums, individual and professional sponsoring. It also requires the interest and commitment of specialists. We hope that our persistence, our enthusiasm, the seriousness with which we have prepared our project and the distinguished participation of the Rixheim Wallpaper Museum will be proof of the interest of the venture and will enable its success.